MAKING MAGIC HAPPEN

À l’occasion des initiatives d’art social dans l’État d’Odisha, lorsqu’on a communiqué avec elle pour lui offrir le premier rôle dans un court métrage qui devait être tourné dans son village, Kumari a accepté avec enthousiasme. Elle était motivée à l’idée de prendre part à un film qui sensibiliserait la population aux enjeux liés à l’eau potable. Elle se souvient de l’équipe d’art social qui a visité sa communauté : « On aurait dit des magiciens. Ils se sont promenés dans le village toute la journée, ont parlé à tout le monde et ont pris des photos. Le soir, ils nous ont montré les photos et les films, et c’était magique. Nos cœurs ont été touchés. »