Skip to contentSkip to navigation
Guanajuato

L'histoire des femmes marionnettistes

L'histoire des femmes marionnettistes

Cette histoire parle d’AUTONOMISATION.
Il n’y est pas seulement question d’un spectacle de marionnettes; il s’agit de l’histoire des femmes derrière ces marionnettes. Ces femmes qui ont utilisé l’art pour inspirer les autres et révéler leur confiance en elles.

Par un chaud après-midi d’été, des femmes de la communauté de Los Martinez, à Guanajuato, ont reçu une invitation qui s’apprêtait à changer leur vie – à changer le cours de leur histoire. On les invitait à se joindre à un groupe qui, en collaboration avec des artistes locaux, monterait un spectacle de marionnettes portant sur les enjeux liés à l’eau et à l’assainissement, une initiative artistique s’inscrivant dans le cadre du projet Guanajuato.

C’est à ce moment que l’histoire de ces femmes a changé.

Bien que sceptiques quant à l’activité, elles se sont laissées convaincre parce que leurs enfants auraient la chance de participer à des activités estivales à l’école communautaire pendant qu’elles travailleraient sur le projet d’art social. Mais l’expérience est allée bien plus loin que ce à quoi elles s’attendaient. Le processus collaboratif réalisé avec un groupe d’artistes a confirmé aux femmes que leurs opinions étaient valorisées, et elles ont redécouvert ce que signifiait s’amuser. « En temps normal, nous n’avons pas le droit de danser ni de jouer. Mais en faisant partie de ce groupe, nous avons pu jouer comme si nous étions retombées en enfance, et nous étions heureuses d’apprendre de nouvelles choses », a expliqué Carmen en souriant. Ces femmes jouent maintenant un rôle de premier plan pour raconter les histoires qui inspirent leur communauté; elles plongent leurs publics dans des récits ancestraux fantaisistes de couleuvres aquatiques et de monstres gardiens de puits. Leurs spectacles ne redonnent pas seulement vie aux histoires locales, mais elles inspirent, activent et soutiennent aussi les comportements sains en lien avec l’eau, tels que le traitement adéquat de l’eau et sa gestion sécuritaire à la maison. Maintenant connues comme les « Marionnettistes de Los Martinez », ces femmes mettent à contribution leur nouvelle confiance en elles pour changer leur communauté tout entière en puisant dans leurs souvenirs d’enfance et leurs émotions. Voilà une preuve irréfutable de l’effet transformateur de l’art social.

L’art social va au-delà de la simple transmission d’informations par l’intermédiaire de spectacles artistiques – il implique la co-création et la participation communautaire. Les répercussions positives de nos interventions SABC sont nombreuses; elles sont observables à travers la nouvelle motivation d’un groupe de femmes à sortir de leur routine quotidienne, à travers leur confiance en elles et leur autonomisation en tant que leaders communautaires, à travers leur nouvelle volonté et leur détermination, à travers le charisme qui se dégage de derrière les rideaux. Les femmes marionnettistes de Los Martinez jouent maintenant un rôle actif dans le processus d’Art social pour le changement de comportement. « Ce projet a éveillé notre esprit », explique l’une des femmes avec émotion. « Ça a allumé une étincelle, et j’espère que cette étincelle se propagera comme un feu de brousse », ajoute une autre participante.

Jusqu’à présent, One Drop et ses partenaires ont changé l’histoire de près de 135 000 personnes en Amérique latine.

Changeons l’histoire. Ensemble.

Extrait traduit et adapté du récit original, « Los Martinez », par l’auteure mexicaine Dina L. Cisneros. **

Url Copié