Skip to contentSkip to navigation
Secteurs d'activité

En cette Journée mondiale de l’hygiène menstruelle, One Drop annonce un nouveau projet au Mali

En cette Journée mondiale de l’hygiène menstruelle, One Drop annonce un nouveau projet au Mali

Chaque jour, plus de 800 millions de femmes et de filles sont menstruées. Pourtant, la honte des menstruations les empêche souvent d’obtenir des débouchés en matière d’éducation et d’économie, contribuant ainsi à la discrimination de longue date et aux normes sociétales qui renforcent les préjugés et les attentes entourant les genres.

Chaque 28 mai, la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle vise à briser le silence et à conscientiser la population sur le rôle fondamental que joue une bonne gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) afin de permettre aux femmes et aux filles d’atteindre leur plein potentiel à l’école, au travail et chez elles. Cette année, la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle nous rappelle que les menstruations ne cessent pas pendant une pandémie. La crise sanitaire en cours est une illustration de plus qui prouve à quel point il est urgent de mettre fin à la pauvreté menstruelle et de transformer les normes sociales nuisibles entourant les menstruations...

Étant donné que les menstruations peuvent avoir un impact sur l’expérience scolaire et les choix que font les jeunes filles, particulièrement dans des pays à faible revenu, nous sommes fiers de nous associer avec Affaires mondiales Canada à l’occasion du lancement du projet SCOFI (Scolarisation des filles) dans la région de Ségou au Mali. Ensemble, nous travaillons à contrer les obstacles sexistes nuisibles qui sont présents dans les écoles et qui affectent les adolescentes.

L’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène (EAH) est reconnu comme étant la base essentielle pour bâtir un environnement d’apprentissage sain. Les écoles sont une porte d’entrée vitale pour contrer les obstacles à la GHM. Ceci est surtout vrai en ce qui concerne les adolescentes qui ne peuvent vivre leurs menstruations avec dignité et confiance dans un contexte scolaire dépourvu de soutien adéquat en matière de GHM, et dans lequel il n’y a pas d’installations d’EAH privées, propres et sûres.

Installations d’EAH saines et inclusives dans les écoles : un plan sur 5 ans

Selon un sondage de référence global effectué au Mali en 2018 sur la situation de l’EAH dans les écoles 1, seulement 20 % des écoles secondaires avaient accès à des installations d’EAH adéquates, sûres et inclusives.

Au cours des cinq prochaines années, One Drop travaillera avec CowaterSogema International et ses partenaires locaux sur place – WaterAid Mali, le Forum des éducatrices africaines et le Centre culturel Kôrè – afin d’améliorer la scolarisation des filles de 12 à 15 ans de la région de Ségou au Mali. Le projet SCOFI sera mis en place en collaboration avec le Ministère de l’Éducation nationale du Mali afin d’assurer la durabilité des gains en matière de menstruations et d’équité. Le projet visera à rendre disponibles des latrines réservées pour les étudiantes et à assurer un accès à l’eau courante pour permettre de bien se laver et de disposer des déchets sanitaires en lien avec les menstruations de façon hygiénique. Des aménagements seront aussi offerts aux filles avec des handicaps, afin de leur permettre de mieux vivre leurs règles, et des produits de menstruation hygiéniques seront disponibles sur le marché local pour soutenir les femmes entrepreneures. Le projet permettra de s’attaquer aux défis systémiques reliés à la gestion et à la maintenance efficaces à long terme des installations sanitaires d’EAH dans les écoles, en plus de se concentrer sur l’éducation offerte aux garçons et aux filles en lien avec les menstruations afin de promouvoir des habitudes saines et de briser la honte culturelle entourant ce processus naturel.

L’ A·B·C de la promotion de comportements d’EAH sains pour la GHM dans les écoles

Autonomiser les femmes et les filles et promouvoir l’égalité des sexes est fondamental à la mission de One Drop d’assurer un accès durable à l’eau potable et à l’assainissement pour certaines des communautés les plus vulnérables dans le monde. Nous croyons depuis longtemps que la promotion de comportements sains et que de combler les lacunes en matière d’accès aux produits d’EAH (incluant le savon et les produits de menstruations, comme des serviettes sanitaires réutilisables ou jetables) sur les marchés locaux sont des priorités, ainsi que d’améliorer les infrastructures des écoles et la gouvernance qui s’y rattache.

Puisque les interventions d’EAH traditionnelles ne suffisent pas lorsque l’on aborde l’hygiène menstruelle, notre modèle A·B·C pour la durabilité MC comporte trois composantes clés :

A (Accès) : Les activités se concentrent sur la construction d’infrastructures sûres, inclusives et qui appuient l’institutionnalisation des installations d’EAH liées à la GHM. Ceci comprend souvent :

  • L’accès à des toilettes séparées selon le sexe et à des toilettes pour les personnes aux habiletés physiques différentes

  • La répartition et la formation d’employés pour nettoyer les lieux

  • Des installations adéquates pour disposer des produits menstruels absorbants utilisés

  • Des programmes d’éducation en GHM pour le personnel, les étudiants et les parents

  • L’engagement des parents et des gestionnaires d’école en ce qui concerne l’accès aux produits menstruels, ainsi que la gestion et l’entretien des installations

  • L’harmonisation avec des plans gouvernementaux portant sur l’hygiène et les produits menstruels

B (changement de comportement) : One Drop travaille de pair avec des partenaires d’exécution et des groupes d’art social afin de déployer son approche unique d’Art social pour le changement de comportementMC (SABC). Les activités permettent de promouvoir la connaissance de la santé et de l’hygiène menstruelles, de briser les tabous culturels et de s’attaquer aux déterminants comportementaux qui mènent à des pratiques et à des normes sociales nuisibles. Ces interventions rassemblent des leaders de changements locaux ainsi que des influenceurs avec des produits d’art social créés avec, pour et par les communautés et les groupes cibles.

C (Capital) : Des activités visent à établir une chaîne d’approvisionnement de produits menstruels durables (p. ex. la fabrication de serviettes en tissu réutilisables) avec un accent particulier sur le soutien des entrepreneures locales ou des groupes économiques de femmes.

Face à un environnement d’inégalité des sexes dans les pays où elle oeuvre, la fondation One Drop travaille avec ses partenaires dévoués, afin de faciliter le développement d’un environnement propice pour la GHM qui peut soutenir des changements durables dans le temps.

Aujourd’hui et chaque jour, n’oublions pas de travailler ensemble pour mettre fin à la mauvaise hygiène menstruelle et garantir une eau propre et l’assainissement pour tous d’ici 2030.

1 WHO/UNICEF JMP Global WASH Baseline, 2018.

Inscrivez-vous à notre infolettre
Continuez votre lecture

Plus sur notre 1er projet au Mali

Url Copié