Skip to contentSkip to navigation
Connaissances

L'Art social pour le changement de comportement génère un impact à long terme

L'Art social pour le changement de comportement génère un impact à long terme

Par Anna Zisa, conseillère en suivi, évaluation et gestion des connaissances, Fondation One Drop

Perceptions et expériences des protagonistes de l’approche SABC dans le programme Lazos de Agua.

À mi-chemin de la mise en œuvre du programme Lazos de Agua, diverses recherches ont été entreprises pour évaluer sa contribution aux changements positifs générés dans les communautés qui ont participé aux interventions : un suivi régulier du programme, une évaluation à mi-parcours et une enquête selon la méthode Sprockler, qui a permis d’explorer des environnements complexes par le biais d’une approche quantitative et qualitative basée sur des entretiens et des récits.

Le suivi et l’évaluation à mi-parcours du programme ont démontré que toutes les interventions mises en œuvre dans le cadre du modèle A·B·C pour la durabilitéMC de la Fondation One DropMC ont accru l’accès aux services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (EAH). Les recherches ont également révélé une augmentation du nombre de personnes adoptant des comportements tels que le lavage des mains, le paiement des tarifs des services d’eau et d’assainissement, ainsi que le traitement et le stockage sûr de l’eau potable.

En plus de ces études, des recherches narratives menées au cours du second semestre de 2020 et au début de l’année 2021 ont enrichi les résultats précédents.

L’objectif de l’enquête Sprockler était de relever les impacts des interventions1 de l’approche d'Art social pour le changement de comportementMC de One Drop dans les communautés participantes du programme Lazos de Agua, autant chez les individus que dans les communautés. Les principaux résultats de cette recherche sont présentés plus en détail ci-dessous. Les récits des participants aux interventions SABC et leurs perceptions des changements générés par ces interventions ont alimenté les données recueillies. N’hésitez pas à consulter ce rapport interactif et à écouter ou lire ce que les participants ont partagé, ou simplement à regarder les graphiques avec les résultats présentés dans ce document.

Notre approche d'Art social pour le changement de comportement - Fondation One Drop

Protagonistes

Au total, 177 participants à Lazos de Agua ont été interrogés : 63 au Nicaragua, 50 au Mexique, 34 en Colombie et 30 au Paraguay2. Ces personnes reflètent la diversité des participants et des interventions SABC puisqu’elles appartiennent à un large éventail d’âges (des mineurs aux personnes âgées de 60 ans et plus) et qu’elles exercent des professions diverses, notamment femmes de ménage, étudiants, agriculteurs, éleveurs, pêcheurs, enseignants, membres du comité des utilisateurs de l’eau et chefs de communauté.

La plupart d’entre eux sont des femmes (73 %) et ont participé à de multiples interventions SABC (67 %). D’autres répondants ont participé exclusivement à des processus liés à des ateliers de cocréation artistique (18 %), à des interventions « Inspire » (10 %) ou à des activités SABC animées par des Leaders de changement3 (4 %). Leur participation a eu lieu à différents moments du cycle de vie du programme, ce qui, d’après ce qu’ils ont rapporté, témoigne de l’impact de l’approche SABC. Pour la majorité d’entre eux, leur participation la plus récente remonte à moins de six mois (43 %), tandis que pour d’autres, elle remonte à plus de six mois (33 %), à plus d’un an (23 %), voire à plus de deux ans (1 %).

Version PDF (anglais)

Principales conclusions

Les interventions SABC ont généré des moments mémorables et une rétention des sujets, étant donné leur nature joyeuse, motivante et innovante.

Les participants ont partagé des souvenirs importants liés à leur expérience dans une intervention SABC. Ils ont mentionné comment l’intervention leur a permis de comprendre ou d’apprendre quelque chose de nouveau et de l’intégrer dans leur vie quotidienne :

« Je me souviens que nous avons fait une pièce avec des marionnettes qui enseignait l’importance de payer les tarifs des services d’eau et d’assainissement. C’était un moment très inspirant pour moi, car c’était une expérience que je n’avais jamais vécue auparavant et, grâce à elle, j’ai appris que nous avons tous une responsabilité partagée lorsqu’il s’agit de payer nos tarifs. » – Étudiant paraguayen et participant à de nombreuses activités SABC faisant référence à une expérience vécue un ou deux ans auparavant.

« L’un de mes meilleurs souvenirs des ateliers en tant qu’agent de changement a été lorsqu’un animateur nous a coachés et nous a inculqué l’habitude de moduler notre voix. [...] Cela m’a beaucoup aidé dans ma vie quotidienne, car je participe toujours [...] et lors des réunions de l’assemblée, je dois avoir recours à cette voix ». – Président d’un comité d’usagers de l’eau au Nicaragua, participant à de multiples activités, parlant d’une expérience vécue un ou deux ans auparavant.

En partageant leurs souvenirs, les personnes interrogées ont souvent utilisé les mots « eau », « mains » et « communauté », qui font allusion aux thèmes clés des interventions SABC. Pour la grande majorité des personnes interrogées (82 %), les moments auxquels elles faisaient référence s’étaient produits plus de six mois auparavant. Cela démontre que plusieurs d’entre elles ont retenu au fil du temps les sujets clés abordés lors des interventions.

Toutes les personnes interrogées ont associé des émotions positives à ces souvenirs, notamment le bonheur, la motivation et l’engagement. La réponse la plus courante (donnée par 58 % des personnes interrogées) lorsqu’on leur a demandé pourquoi elles se souvenaient de ce qu’elles avaient fait était « Je n’avais jamais vécu quelque chose comme ça auparavant. »

Les interventions SABC ont apporté des changements durables dans le comportement, la perception et les compétences, non seulement chez les individus, mais jusque dans les foyers et les communautés.

Les personnes interrogées ont partagé les changements qu’elles ont perçus après avoir participé aux interventions SABC. La grande majorité (95 %) a associé ces changements aux comportements abordés par le programme, principalement le lavage des mains à l’eau et au savon (78 %).

Les résultats du suivi du programme ont révélé une augmentation de 13 % du nombre de personnes qui se lavent les mains à l’eau et au savon comparativement au moment de la mise en œuvre de Lazos de Agua. Une meilleure couverture en eau a également influencé l’apparition de ce comportement, en plus des interventions SABC. En outre, 29 % des personnes interrogées ont reconnu que le changement qu’elles ont perçu est lié à l’autonomisation, à la cohésion sociale, au leadership ou aux compétences artistiques :

« Le premier changement que j’ai remarqué était dans mon école. Les enfants ont appris à se laver les mains régulièrement et correctement, ce qui, en période de pandémie, nous convenait parfaitement. La communauté a également fait sa part du travail et maintenant, elle est à jour dans le paiement de ses tarifs et attache plus d’importance à l’utilisation adéquate de l’eau; elle sait maintenant que ce pour quoi elle paie, c’est le service. » – Enseignant paraguayen, participant à un atelier SABC il y a 1 ou 2 ans.

« Le comité des usagers de l’eau est composé de membres de trois communautés. Ce que nous avons ressenti, c’est que les trois communautés coexistent désormais de manière très étroite. Avant, chacun s’occupait de ses propres affaires, alors que maintenant nous sommes plus connectés, nous parlons plus. Avant, les gens allaient aux réunions, mais ne parlaient pas beaucoup. Depuis l’atelier, les gens sont plus ouverts, plus engagés, ils posent plus de questions, et cela nous plaît. »


–Agriculteur mexicain, membre du comité des usagers de l’eau, participant à une activité qui a eu lieu il y a moins de six mois.

Lorsqu’on a demandé aux personnes interrogées de préciser où elles avaient remarqué un changement, dans un triangle dont les points correspondaient à « ma maison », « ma communauté » et « moi-même », la plupart ont placé les changements au milieu ou entre leur maison et leur communauté, une seule personne ayant remarqué un changement uniquement en elle-même (voir figure 1).

Les participants à une ou plusieurs activités ont affirmé que les interventions SABC étaient le catalyseur des changements perçus. La plupart d’entre eux, y compris ceux qui n’avaient participé à aucune intervention SABC depuis plus d’un an, pensaient que les changements constatés dureraient des années (voir figure 2).

Il y a une occasion de mieux influencer l’équité de genre par l’approche SABC.

On a demandé aux personnes interrogées si les changements perçus étaient plus importants chez les hommes, les femmes ou les deux, et pourquoi. Leurs réponses reflètent les rôles traditionnels des hommes et des femmes et les préjugés de la société patriarcale. Par exemple, une personne a répondu : « Le changement s’applique aussi aux hommes, mais moins qu’aux femmes. Les hommes sont un soutien pour les femmes qui restent à la maison avec les enfants, c’est ainsi que sont les choses et nous ne pouvons pas les changer. »

Dans le cadre de l’intervention systémique proposée par le programme Lazos de Agua, les interventions SABC favorisent la constance et la répétition des changements de comportement.

Pour maintenir le changement et agir avec constance, les participants ont indiqué qu’ils auraient besoin de pratique et de rappels réguliers de ces changements ainsi que d’occasions d’apprentissage continu. Des interventions SABC variées impliquant différents membres de la communauté sont mises en œuvre dans chaque communauté, étant donné que le changement de comportement nécessite constance et répétition.

Cependant, le succès des interventions SABC dépend du niveau d’accès aux services d'EAH et à un marché qui fournit des biens et services connexes. À cet égard, certains participants ont mentionné le besoin d’un accès plus facile aux matériaux et aux ressources qui leur permettent de maintenir ces changements. Par exemple, seuls 62 % d’entre eux ont déclaré avoir un accès régulier à une station de lavage des mains, 84 % à du savon, 69 % à du matériel de purification de l’eau à des fins de consommation et 73 % à un bol et des ustensiles pour stocker l’eau en toute sécurité.

Le manque d’accès devient un obstacle à l’adoption des comportements souhaités. Comme il ne peut être surmonté exclusivement par l’art social, l’approche SABC doit s’inscrire dans une opération systémique. C’est pourquoi le modèle A·B·C pour la durabilité encourage et rend possible un espace idéal où la synergie de ses trois composantes (accès, changement de comportement et capital) réduit les obstacles à ces comportements et augmente les facteurs de motivation – ceux qui permettent la pratique – afin d’obtenir un changement durable.

Dans le cadre du programme Lazos de Agua, ces résultats ne représentent que quelques-uns des nombreux impacts positifs des interventions SABC rapportés autant chez les individus que dans les communautés. Pour en savoir plus sur le programme, l’approche SABC et le modèle A·B·C pour la durabilité, rendez-vous sur lazosdeagua.org.

S'abonner à l'infolettre est un excellent moyen de se tenir informé de nos projets.

Notes de bas de page
1.Les interventions de SABC sont des activités participatives basées sur l’art, telles que des spectacles, des ateliers et des débats, visant à inspirer et à activer l’adoption des comportements souhaités et à pérenniser leur pratique.
2. Nombre de personnes interrogées jusqu’au 16 février 2021. Réalisation de 50 entretiens pour chaque projet d’ici juillet 2021.
3. En général, les leaders et les agents de changement sont des membres de la communauté qui participent aux ateliers SABC et dirigent ensuite une intervention dans leur communauté.

Atelier SABC avec des étudiants, participants du projet Y Kuaa dans le département de Paraguarí, au Paraguay. Photo : Fondation One Drop/Terry Hughes

Dans le cadre d’un processus SABC, des participants du projet Y Kuaa et des artistes créent une peinture murale dans la communauté de Pegualjho à l’aide de la technique du sgrafitto. Photo : Fondation One Drop/Terry Hughes

One Drop, A·B·C pour la durabilité et Art social pour le changement de comportement sont des marques de commerce de la Fondation One Drop.

Continuez votre lecture sur Lazos de Agua

Url Copié