Skip to contentSkip to navigation
Projets

Chucuchú a cada hora : Une nouvelle chanson aux racines virtuelles

Chucuchú a cada hora : Une nouvelle chanson aux racines virtuelles

L’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène ainsi que l’adoption de mesures sanitaires sont essentiels pour permettre aux communautés vulnérables de se protéger contre la COVID-19. Notre approche d’Art social pour le changement de comportementMC promeut des comportements clés en matière d’hygiène. Cette approche créative et complémentaire à l’installation d’infrastructures assure la durabilité des projets de One Drop et de ses partenaires, pour que les communautés soient mieux équipées et plus résilientes, aujourd’hui et à l’avenir.

Même en ces temps difficiles, il est possible de continuer de favoriser des communautés plus saines. Chucuchú à toutes les heures est la traduction du titre de la chanson produite en espagnol. C’est un groupe créatif de Tumaco, en Colombie, qui a su collaborer à distance pendant la pandémie pour lui donner vie.

Cette chanson accrocheuse se démarque par son rythme caraïbéen et par ses paroles qui prônent le lavage des mains avec de l’eau et du savon, à des moments clés. Parions qu’elle vous fera sourire quand vous entendrez ceci : « Et maintenant Chucuchú à toutes les heures, ça ne prend pas de temps et je me sens mieux, et encore Chucuchú tout le temps, ça ne prend pas de temps, mais de l’eau et du savon. »

Cette ritournelle entraînante a pu prendre vie malgré les difficultés technologiques inhérentes à toute collaboration artistique à distance. Elle a su respecter le message clé de l’approche d’Art social pour le changement de comportement (SABC) et les paramètres du projet ConvidArte.

Le groupe d’artistes qui a écrit les paroles, ACOP, a partagé la création avec les leaders de changement participant à l’activité. C’est ainsi que des artistes et des membres de cette communauté ont été réunis, toujours virtuellement, pour produire Chucuchú à toutes les heures.

Les leaders de changement impliqués dans ce projet étaient âgés de 20 à 40 ans. Ils estiment que l’activité leur a enseigné comment se laver correctement les mains et tout l’aspect technique de composition de musique dont l’impact social est mesurable. Par ailleurs, l’activité leur a permis de garder le lien avec le projet ConvidArte, et ce, malgré la distance physique imposée par la pandémie. Naturellement, ce facteur rend cette œuvre d’art social totalement unique et incomparable.

Maintenant que la chanson est finalisée, la prochaine étape est la production d’une vidéo. En raison des contraintes actuelles, une mécanique est mise en place pour utiliser des plateformes numériques, telles que WhatsApp, pour permettre la réalisation et pour assurer une collaboration fluide entre les partenaires du projet et les leaders de changement des communautés.

Aux dires de plusieurs participants, l’ensemble du processus a favorisé un bel espace de collaboration. De sa genèse et jusqu’à son déploiement comme outil d’Art social pour le changement de comportementTM, la chanson Chucuchú à toutes les heures a pu efficacement surmonter la distance physique. Désormais, les leaders de changement en font la promotion pour communiquer, virtuellement, l’importance du lavage des mains à l’eau savonneuse, à des moments ciblés. L’objectif est d’inspirer tout le monde à maintenir cette bonne pratique dans la communauté.

Maintenant, sans plus tarder, chantez, dansez, lavez-vous les mains et transformez l’eau en action!

Vous trouverez l’article original écrit en espagnol ICI.

Ce n’est pas la première fois que le projet comporte un volet musical. En effet, une première version de la chanson Chucuchú avait été produite il y a quelques mois et avait connu un franc succès.
[Découvrez-la]

Apprenez-en plus sur ce projet

Un projet Lazos de Agua

Le projet Agua para ConvidArte Tumaco
22 500
Population cible
4,5 ans
2018 à 2022
Tumaco, Nariño Colombie

Apprenez en plus sur notre approche unique

Url Copié