Skip to contentSkip to navigation
Secteurs d'activité

One Drop dans les établissements de santé

centre de santé en haïti

« Le manque généralisé de services liés à l’EAH dans les établissements de soins de santé compromet non seulement la sûreté des patients, leur dignité et les droits de la personne, mais nuit également aux efforts d’amélioration de la santé maternelle et infantile. »

Dr TEDROS ADHANOM GHEBREYESUS
Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Mise à jour : Juin 2021

Nous faisons face à une crise majeure en matière de systèmes de soins de santé de base1 :un établissement de soins de santé sur quatre n’a pas un accès suffisant aux services d’eau basiques, et un sur dix ne possède aucun service d’assainissement – affectant respectivement 1,8 milliard et 800 millions de personnes. Ces chiffres sont choquants, tout spécialement depuis que la pandémie de COVID-19 a montré le besoin criant d’eau, d’assainissement et d’hygiène pour assurer le bien-être de tous. Mais au-delà du besoin d’infrastructures, il y a l’importance de l’adoption de comportements clés pour protéger à la fois les patients et les prestataires de soins. Le lavage des mains avec de l’eau et du savon est un moyen efficace de prévenir les infections, mais jusqu’à 90 % des membres du personnel ne suivent pas les pratiques exemplaires, même lorsque le matériel et l’approvisionnement sont disponibles2.

Les établissements de soins de santé ont besoin de dispositions suffisantes en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène (EAH) pour offrir des services sûrs de qualité, ainsi que pour prévenir et maîtriser les infections chez les patients comme chez les prestataires de soins. En 2018, One Drop s’est engagée à répondre à l’appel à l’action mondial invitant à prioriser les mesures liées à l’EAH dans tous les établissements de soins de santé lancé par le Secrétaire général des Nations Unies. Préalablement, l’OMS et l’UNICEF s’étaient engagés à ce que chaque établissement de soins de santé ait accès à des services d’EAH fiables et gérés de façon sûre.
En 2020, nous avons soutenu plus de 100 établissements de santé en Haïti, au Malawi, au Mali et au Burkina Faso. One Drop continue de générer des ressources et d’avoir un impact dans cette région en établissant des réseaux de partenariats internationaux et nationaux visant à étendre notre portée et à partager les leçons apprises. Nous collaborons activement avec des chefs de file sectoriels tels que Global Water 2020 et continuons à travailler en étroite collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé, le Center for Disease Control (CDC) ainsi que nos partenaires d’exécution pour que les méthodes communautaires et participatives assurent le changement des systèmes à long terme.

Depuis, l’approche d’Art social pour le changement de comportementMC (SABC) novatrice de One Drop a permis la conception d’initiatives visant à assurer que l’accès à l’eau, aux services d’assainissement et aux stations pour le lavage des mains se traduit en une amélioration de la qualité et de la sûreté des soins pour les individus et les communautés que nous soutenons.

1WHO and Unicef, Global Progress Report on Wash in HCF, 2020
2WHO Guidelines on Hand Hygiene in Health Care: a Summary, 2009

Inscrivez-vous à l'infolettre

Continuez votre lecture

Url Copié