Skip to contentSkip to navigation
Projets

One Drop accroît son impact : 1,6 million de personnes auront accès à des services durables en lien avec l’EAH

femmes au burkina faso

Chez One Drop, nous travaillons avec les communautés, les organisations locales, les ONG, les fondations, les gouvernements, les entités multilatérales, les agences gouvernementales et le secteur privé pour augmenter l’accès aux services en lien avec l’eau, l’assainissement et l’hygiène (EAH) partout dans le monde. De ce travail collaboratif découlent une réduction du risque de maladies ainsi qu’une diminution de la pauvreté et des inégalités.

Des partenariats multilatéraux en Afrique, en Amérique et en Asie nous ont permis de renforcer les capacités des personnes, des établissements et des fournisseurs de services, de favoriser l’accès aux produits financiers liés à l’EAH et d’améliorer les conditions de vie des communautés vulnérables. One Drop a revu sa cible à la hausse et vise maintenant à rejoindre 1,6 million de personnes dans le monde entier.

Voici quelques faits saillants des projets que nous avons réalisés en 2019 :

Projets en Afrique |

ECED-Sahel – Burkina Faso :
Grâce à ce projet, plus de 12 000 personnes ont adopté des habitudes saines en matière d’assainissement et d’hygiène, un exploit remarquable dans une région où la défécation à l’air libre était une pratique courante. Dans les communautés de Gorom Gorom et de Falagountou, le projet ECED-Sahel a contribué à la génération de revenus pour 1 000 personnes par l’intermédiaire d’activités agropastorales. Il a également dépassé son objectif en matière d’accès aux services d’assainissement, en rejoignant 21 000 personnes au lieu des 15 000 prévues. Le projet a aussi mobilisé plus de 72 000 personnes dans les interventions d’Art social pour le changement de comportementMC (SABC) et plus de 45 000 dans les activités éducatives, et ce, malgré les problèmes liés à la sécurité. Bientôt, plus de 40 000 membres de la communauté de Dori et de ses environs auront accès à l’eau potable en tout temps.

InPATH – Malawi :
InPATH a ajouté le district de Salima aux deux districts qu’il sert; il donnera ainsi la chance à un plus grand nombre de personnes d’améliorer leurs conditions de vie. Présentement, le projet compte 200 000 participants. L’année 2019 a aussi vu l’équipe d’InPATH élaborer la stratégie SABC, en partenariat avec le ministère de la Santé malawite, en se basant sur la recherche formative et l’analyse des obstacles. Les artistes malawites sont au cœur du processus, et la participation de différents groupes cibles clés est sollicitée par l’entremise des interventions SABC.

Ji Ni Beseya – Mali :
Ji Ni Beseya tire maintenant à sa fin; environ la moitié des familles qui vivent sur le territoire du projet ont intégré la pratique d’installer et d’utiliser des stations pour le lavage des mains près de la sortie de leur toilette. La plus récente évaluation globale du projet a confirmé qu’actuellement, 80 % des jeunes impliqués dans Ji Ni Beseya ont pris l’habitude de se laver les mains. La majorité de ces jeunes affirment avoir adopté ce comportement après leur participation aux diverses interventions SABC, telles que les activités organisées par les clubs d’hygiène de leur école et les pièces de théâtre présentées à toute la communauté. Le projet Ji Ni Beseya réalise des progrès soutenus en vue d’améliorer la vie de 60 000 personnes par l’intermédiaire d’activités SABC. Il soutient la construction, l’utilisation et le maintien de la salubrité des toilettes auprès de la population, le bon entretien des citernes destinées au stockage et au transport de l’eau ainsi que les stations pour le lavage des mains avec du savon.

Projets en Amérique |

Programme Lazos de Agua – Amérique latine
ConvidArte – Colombie : Le projet a été intégré à la table ronde sur l’eau et l’assainissement de la municipalité de Tumaco et promu auprès de ses membres, pour lesquels l’approche SABC est un point d’intérêt majeur. Le processus de transfert des connaissances est maintenant enclenché en ce qui concerne la meilleure approche pour l’équipe sociale du fournisseur d’eau local. Autre jalon important de 2019 : la formation aux entreprises donnée dans le cadre du projet fait désormais participer les agences gouvernementales, ce qui signifie que les microentrepreneurs et les professionnels du soutien technique sont reconnus sur le plan institutionnel. Enfin, un plan visant à intégrer une approche adaptée aux genres pour chacune des composantes du projet a été défini, de même que les indicateurs pertinents.

Projet Guanajuato – Mexique :
En juin 2019, nous avons dépassé notre cible de participants bénéficiant des infrastructures d’EAH et des interventions SABC pour atteindre un total de 16 655 personnes en date d’aujourd’hui. Une augmentation de 151 % a également été constatée dans le nombre de leaders de changement formés en 2019; au total, 327 femmes et hommes de la communauté peuvent maintenant réaliser des activités d’art social visant à modifier les comportements en lien avec l’EAH. Le projet fait présentement des démarches pour intégrer notre approche SABC aux programmes gouvernementaux axés sur l’eau, les infrastructures et l’attention sociale; un comité d’intégration a d’ailleurs été créé en vue de prendre les mesures nécessaires.

Nicaragua Rural – Nicaragua :
Au cours de 2019, ce projet a mis l’accent sur le renforcement des capacités générales de gestion communautaire des comités d’eau potable et d’assainissement, notamment l’amélioration des capacités des comités à l’égard des efforts coordonnés entre les municipalités de Waslala, de Waspam et de Puerto Cabezas et le gouvernement régional de la RACCN. La formation des leaders de changement a débuté, de même que l’initiative « Alianza agua para Waslala » (Partenariat pour l’eau à Waslala), qui vise à faciliter l’accès aux produits et services en lien avec l’EAH selon une stratégie de chaîne de valeur. Le « facteur multiplicateur » de nos interventions SABC a été clairement observé dans les 85 interventions SABC du projet ayant été menées par les leaders de changement dans la dernière année.

Projet Quiché – Guatemala : Le modèle A∙B∙C pour la durabilité de One Drop et le modèle « Everyone Forever » (Pour tous, pour toujours) de Water For People ont tous deux atteint l’apogée de leur intégration au sein du projet Quiché cette année, et les résultats sont impressionnants : les cibles liées aux systèmes d’eau dans les communautés et les écoles ont été atteintes, Quecá (département de Santa Cruz del Quiché) a reçu sa certification de communauté sans défécation à l’air libre, et un forum sur l’assainissement et le microfinancement a été organisé. Dans le cadre des interventions SABC du projet, 45 spectacles de théâtre-forum ont été présentés en 2019, couvrant les trois comportements visés.

Y Kuaa – Paraguay : Un processus participatif comprenant trois nouveaux groupes pour l’assainissement a permis d’élaborer des plans d’action stratégiques, qui seront bientôt complémentés par des plans d’affaires. De plus, 40 techniciens locaux ont été formés dans des domaines tels que l’organisation communautaire, la gestion financière, l’évaluation de la qualité de l’eau et la plomberie dans le but de renforcer les capacités de gestion des groupes pour l’assainissement locaux. En ce qui a trait aux interventions SABC du projet, la stratégie des secteurs ruraux a été repensée pour stimuler la participation, et le transfert des connaissances a débuté pour former la SENASA sur l’approche SABC. Quant à l’investissement de capital, la stratégie a été ajustée en fonction de l’analyse de la chaîne de valeur qui a récemment été réalisée.

Pirursiivik – Canada :
Dans cette localité, des femmes et des hommes de tous âges participent au projet, qui a augmenté leur accès à l’année à des aliments nutritifs. Tout au long de 2019, des serres miniatures ont été construites et livrées aux organisations communautaires locales. Un site a été repéré pour la serre communautaire, la première séance de formation s’est tenue pour enseigner de nouvelles techniques relatives à l’entretien des sols et aux cultures hydroponiques. Un bac de compost communautaire a été mis en place pour commencer à transformer les déchets alimentaires locaux en terreau, et des discussions sont aujourd’hui en cours pour envisager la possibilité d’installer un système de compostage industriel. De plus, Tupiq A.C.T., la troupe de cirque social Inuit soutenue par le projet Pirursiivik, a décroché une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec afin de créer son premier véritable spectacle.

Prisma 2 – Haïti : L’étude préliminaire sur les services en lien avec l’EAH dans les établissements de soins de santé a été réalisée par notre partenaire d’exécution, le CCISD, avec l’appui des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies. Une approche novatrice envers le soutien à distance de la conception des interventions SABC a aussi été élaborée, puis mise en place afin d’assurer une continuité des opérations en dépit de l’évolution de la situation de la sécurité en Haïti. Dans le cadre du processus de conception des interventions SABC, un noyau de leaders de changement a été désigné; ce groupe, déterminé à changer les choses dans les communautés dont ses membres font partie, dirigera le processus de conception et de mise en œuvre des interventions SABC tout au long du projet.

Projets en Asie |

Sheohar 2 – Inde :
Pour donner suite au succès de Sheohar 1, qui a dépassé les attentes en ce qui a trait au nombre de participants, nous avons entrepris un deuxième projet dans la région : Sheohar 2. Jusqu’à maintenant, ce projet a permis d’installer 110 points d’eau communautaires et de mobiliser la communauté par la mise en œuvre de 40 séances d’Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) et la présentation de 30 spectacles multidisciplinaires, de 160 pièces de théâtre de rue et de 120 projections de films. Au total, 1 700 prêts ont été accordés pour des systèmes d’assainissement, et le taux de remboursement est de 100 %.

Projet Rajasthan – Inde : Plus de 11 500 élèves et enseignants ont bénéficié d’installations nouvelles ou améliorées d’EAH dans leurs écoles grâce à ce projet. Jusqu’à présent, plus de 230 000 personnes ont participé aux interventions SABC, telles que des spectacles thématiques sur l’assainissement et le lavage des mains. La gestion de la santé menstruelle est un axe fondamental du projet Rajasthan; près de 4 000 séances de sensibilisation sur la question ont été tenues auprès des filles et des femmes dans les écoles et les communautés. L'équipe du projet a également été invitée par le gouvernement d’État à offrir des séances de formation sur la gestion de la santé menstruelle à l’échelle de l’État et du district; elle a en outre organisé une consultation sur le sujet en collaboration avec le ministère des Femmes et du Développement de l’enfant.

Projet Bihar – Inde :
Ce projet, qui vient d’être lancé, vise à permettre une couverture durable de l’accès à l’eau potable pour 250 000 personnes dans le district de Sheohar. Les trois principaux objectifs du projet Bihar sont d’augmenter l’utilisation et la gestion durables de l’eau potable et des services d’assainissement, d’encourager l’adoption à long terme de comportements ciblés en lien avec l’eau, et d’améliorer le régime de marché pour les produits et services liés à l’eau.

Apprenez-en plus sur notre impact
RAPPORTS D'IMPACT

Tous les projets

Url Copié