Skip to contentSkip to navigation
Secteurs d'activité

Besoin d’eau. Besoin de savon. Et besoin de changer les comportements.

Projet InPATH au Malawi - Crédit Raisa Mirza
Établissements de soins de santé : l’impact positif sur la santé mondiale d’un changement de comportement activé par l’art social

Imaginez que vous êtes malade ou enceinte et que vous avez besoin de soins médicaux. Imaginez que l’établissement de soins de santé le plus proche n’a ni eau potable ni savon pour permettre à son personnel de se laver correctement les mains pour prévenir les infections. Iriez-vous dans cet établissement? Et si vous étiez médecin ou infirmière? Vous y rendriez-vous pour travailler?

Deux milliards de personnes dans le monde dépendent directement d’établissements de soins de santé qui ne disposent pas d’eau potable, de savon ou de toilettes.1 Cette situation met en danger non seulement des individus, mais des communautés entières. Comme nous en sommes tous témoins : la santé mondiale, c’est la santé de chacun d’entre nous. Il a été prouvé que le lavage des mains avec de l’eau et du savon est l’une des meilleures mesures préventives pour sauver des vies. Cependant, deux établissements de soins de santé sur cinq autour de la planète ne disposent pas d’eau, de savon ou de désinfectant pour les mains.2 Ces établissements de soins de santé sont en première ligne de la santé mondiale.

Même lorsqu’un établissement a accès aux équipements et aux infrastructures adéquates et lorsque le personnel est conscient des bonnes pratiques d’hygiène, 61 % des prestataires de soins ne les adoptent pas.3 En plus d’assurer un accès à de l’eau potable et à des services d’assainissement et d’hygiène (EAH), il est nécessaire de promouvoir le changement de comportement à long terme dans les établissements. Ceci afin de faire mentir la statistique selon laquelle un patient sur six dans le monde contracte une infection dans un établissement de soins de santé.4

Chez One Drop, nous visons à entraîner un changement de comportement durable. Par l’intermédiaire de notre approche d’Art social pour le changement de comportementMC (SABC), nous collaborons avec des prestataires de soins de santé, des employés d’entretien, des représentants du gouvernement et des membres clés des communautés dans le cadre d’un processus créatif et participatif. Notre approche inspire, active et soutient les comportements clés en matière d’assainissement et d’hygiène, tels que le lavage des mains avec de l’eau et du savon. Grâce à l’art, nous sommes en mesure de susciter une réaction émotionnelle qui pèse lourd dans la balance décisionnelle et favorise un virage comportemental.

Cette approche a permis d’obtenir des résultats concrets. Au Mali, des représentations de théâtre communautaire abordant le lavage des mains avec de l’eau et du savon ont été filmées et projetées dans les salles d’attente des établissements de soins de santé. Ceci entraîna une augmentation d’environ 20 % du lavage des mains chez les patients deux mois seulement après le début de notre intervention. Au Malawi, des sages-femmes de trois districts ont créé une chanson amusante et entraînante avec l’artiste bien connu SKEFFA pour rappeler l’importance du lavage des mains. Nos interventions SABC sont fondées sur les sentiments, les émotions et les réalités locales.

En 2018, nous avons répondu à l’appel à l’action mondial lancé par le Secrétaire général des Nations Unies. Grâce à notre approche unique, nous nous sommes joints à d’autres bailleurs de fonds, organisations non gouvernementales et gouvernements pour faire de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène dans les établissements de soins de santé une priorité.

L’investissement dans ce secteur présente des avantages économiques incontestables. Pour chaque dollar investi, on estime à cinq dollars la valeur économique créée. Toutefois, pour One Drop un investissement dans les infrastructures ne suffit pas à lui seul. Afin d’assurer la durabilité des projets d’accès à l’eau et améliorer la santé mondiale, le changement de comportement doit être une priorité non négociable. Concrètement, il se traduit par des populations en meilleure santé et plus productives, moins de mortalité maternelle et infantile, plus de temps et d’argent à investir dans l’éducation, moins d’infections et moins d’utilisation d’antibiotiques.

En janvier, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, a cité le manque de services élémentaires d’eau, d’assainissement et d’hygiène ainsi que la gestion des déchets dans les établissements de soins de santé parmi les défis mondiaux les plus urgents de la décennie.

Nous avons pu constater cette semaine à quel point la santé mondiale a un impact direct sur l’économie et, surtout, sur le bien-être de tous. En ce temps de crise, nous devons protéger les populations partout sur la planète et nous assurer que notre futur sera source de changements positifs.

Ensemble, veillons à ce que les établissements de soins de santé du monde entier deviennent des centres de guérison, et non des centres de propagation de maladies. Traversons la tempête ensemble. Agissons ensemble.

En savoir plus à propos de One Drop dans les établissements de soin de santé

1. WASH in health care facilities: Global Baseline Report 2019
2. WASH in health care facilities: Global Baseline Report 2019
3. Health care without avoidable infections. The critical role of infection prevention and control
4. Burden of endemic health-care-associated infection in developing countries: systematic review and meta-analysis

En savoir plus

Url Copié