Skip to contentSkip to navigation
Projets

Pirursiivik : l’eau, l’art et la communauté comme forces de développement

Pirursiivik : l’eau, l’art et la communauté comme forces de développement

Par Camille-Nadia STAES-LÉVESQUE et Isabelle THIBEAULT

Selon l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2017, 76 % des Inuit âgés de 15 ans et plus subissent une insécurité alimentaire. Au long des quatre dernières années, Pirursiivik a su contribuer à l’amélioration de la santé de la communauté par le biais de l’art social, la culture de produits locaux, le renforcement du système alimentaire local et la promotion d’habitudes saines autour de l’eau et de la nutrition.

Le projet Pirursiivik est né d’un partenariat entre la Fondation One Drop, la Société Makivik et la Fondation RBC, et de leur volonté commune d’améliorer les conditions de vie des membres de la communauté vivant dans le village nordique d’Inukjuak (Nunavik, Québec). Dans le but de réduire les inégalités vécues par les habitants de cette région, de nombreuses collaborations locales et régionales ont pris forme, facilitant des échanges entre 1 500 membres de la communauté sur des enjeux liés à l’eau, l’environnement et l’adaptation au changement climatique, ainsi que leur participation à diverses activités d’art social et de renforcement de compétences en lien avec la santé et la nutrition. Après quatre années, le projet Pirursiivik a contribué au développement de communautés plus fortes, plus saines et plus durables.

Systèmes hydroponiques : solutions pour la sécurité alimentaire dans l’Arctique
Entre juin et novembre 2021, l’installation et l’utilisation d’un conteneur hydroponique (conteneur converti en serre hydroponique) a permis la production et la récolte de 1048 produits, dont du chou frisé, de la laitue, de l’oseille de montagne (qunguliit) et des épinards, permettant ainsi la récolte d’environ 108 kg de produits comestibles.

Deux tours hydroponiques (permettant la production de fines herbes, de tomates cerises, de concombres, etc.) ont également été installées à l’école primaire et secondaire d’Umiujaq ainsi qu’au centre alimentaire Sirivik afin d’inciter les jeunes et la communauté à expérimenter un système de jardinage hydroponique vertical d’intérieur. Finalement, l’installation de sept cadres froids (serres extérieures miniatures) a permis à plus de 340 résidents d’Inukjuak de cultiver des carottes, de la rhubarbe, de la coriandre, du persil, des radis, des betteraves, du chou frisé, de la ciboulette, de l’aneth, du bok choi, des épinards et de la laitue.

Ultimement, l’installation de ces systèmes de production alimentaire et la formation à leur utilisation ont su renforcer les compétences et l’autonomisation de plusieurs organisations locales en termes de résilience alimentaire. L’implication de la cuisine communautaire Sirivik dans l’opération du conteneur hydroponique et les récoltes fructueuses effectuées par les écoles participantes, la maison familiale Sungituivik et la maison SIPPE font d’ailleurs partie des succès de l’initiative.

L’art comme force de mobilisation communautaire
Depuis le tout début du projet, le lien entre les composantes artistiques et l’utilisation de la serre hydroponique a été symbiotique.

De nombreuses activités d’art social – concours de culture de plantes, construction et décoration de cadres froids, activités d’identification de plantes traditionnelles, cuisine communautaire, créations artistiques de Tupiq ACT (première troupe de cirque social du Nunavik), etc. – ont permis le partage des connaissances sur l’eau et la nutrition, y compris sur les animaux et les plantes, incluant celles cultivées dans le conteneur hydroponique.

Tupiq ACT a eu l’occasion de créer et de présenter un spectacle multidisciplinaire ainsi qu’un film d’intervention nommé « Tupituqaq », ancré dans la transmission des savoirs traditionnels et la promotion d’habitudes saines en matière de gestion de l’eau et de nutrition.

Pirursiivik a également permis de développer un livre d’identification de plantes traditionnelles d’Inukjuak ainsi qu’une trousse éducative pour encourager la discussion entre les élèves de niveau primaire et secondaire du Nunavimiut. Cette trousse, conçue pour créer des liens entre le spectacle de Tupiq ACT, l’art social, les connaissances et compétences traditionnelles inuites à propos des plantes médicinales et des activités de cuisine et de jardinage, sera diffusée dans des classes participantes ciblées au Nunavik dès septembre 2022.

Partage intergénérationnel de connaissances traditionnelles
Pirursiivik a démontré que les activités communautaires intergénérationnelles ainsi qu’une collaboration plus étroite avec la jeunesse autochtone, par le biais de l’art social, sont des éléments clés pour une adaptation réelle au changement climatique, la promotion d’une nutrition saine et, ultimement, d’une saine relation à l’environnement.

Les activités liées à l’apprentissage et l’utilisation des systèmes hydroponiques rappellent également l’importance de créer des liens entre le système de connaissances traditionnelles et les connaissances occidentales afin de renforcer la durabilité et la résilience.

L’élan pour le développement durable des communautés
Le projet Pirursiivik a été l’occasion de développer une relation de confiance et de cocréer des initiatives avec et pour la communauté Inuit d’Inukjuak, tout en introduisant de nouvelles méthodologies et de nouvelles façons de s’engager directement avec les membres de la communauté sur les questions clés liées à l’eau et à la santé.

La collaboration fructueuse avec Tupiq ACT au long du projet souligne également le grand potentiel de travailler avec des artistes et la jeunesse autochtone, par le biais de l’art social, afin de créer des espaces de dialogue et de créativité dynamiques et inclusifs pour renforcer le lien entre les communautés et leur environnement.

La réussite de cette collaboration avec la communauté d’Inukjuak donne aujourd’hui l’élan à la Fondation One Drop d’avancer dans le développement de futures initiatives utilisant la force de l’art pour soutenir les Premières Nations, les Métis et les Inuit au Canada. Mettant à profit le succès du projet Pirursiivik, l'initiative Jeunesse et eau de la Fondation One Drop sera la pierre angulaire de notre nouvelle programmation visant à promouvoir l'accès durable à l'eau, la sécurité alimentaire et l'engagement communautaire dans plusieurs régions du Québec, de l'Ontario, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique.

En apprendre davantage sur ce projet
Le projet de serre et d’art social Pirursiivik
1 500
Population cible
4 ans
2017 à 2021
Inukjuak, Nunavik, Québec Canada

Continuez votre lecture

Url Copié
Abonnez-vous à notre infolettre!
S'abonner