Skip to contentSkip to navigation
Burkina Faso

Projet Saniya So+

Ce projet vise à favoriser l'accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène (EAH) dans les établissements de soins de santé du Burkina Faso.
138 000
Population cible
2 ans
2020 à 2022
Commune de Banfora
Burkina Faso
3 M$ US
Budget
En cours
Partenaires impliqués
One Drop remercie l'Espace Culturel Gambidi, partenaire d’exécution, Conrad N. Hilton Foundation, partenaire financier, le Ministère de la Santé, ministère de l’Eau et de l’Assainissement du Burkina Faso, et commune de Banfora, sans qui ce projet d’impact n’aurait pas été possible.
Nos stratégies

Le projet Saniya So+ vise à soutenir un projet en cours de réalisation par nos partenaires de la fondation Conrad N. Hilton dans le district de Banfora. Il contribuera à améliorer les résultats sanitaires pour la population de la région en augmentant l’accès à des services d’EAH sûrs et inclusifs dans 17 établissements de soins de santé. Plus précisément, le projet tentera de créer un impact à long terme en veillant à ce que les investissements en infrastructure s’accompagnent aussi d’interventions d’Art social pour le changement de comportement comme principal moteur de changement durable.

De plus, des groupes économiques de femmes recevront une formation en entrepreneuriat en lien avec la chaîne d’approvisionnement des services d’EAH.

A∙B∙C pour la durabilité

Accès
Le projet Saniya So+ a pour but de renforcer la gouvernance des services d’EAH et d’améliorer l’accès des prestataires de soins santé et des patients aux infrastructures, notamment par la construction et la réhabilitation du système d’approvisionnement en eau dans les zones pour les patients, avec une priorité aux maternités.

Changement de comportement
Avec la collaboration des prestataires de soins de santé et des patients, le projet travaillera à l’adoption et au maintien de comportements positifs en matière d’hygiène et d’assainissement dans les établissements de soins de santé, avec un accent particulier sur les maternités.

Capital
Il vise également à renforcer la chaîne de valeur liée à l’EAH dans les établissements de soins de santé, en organisant entre autres des formations sur l’entrepreneuriat pour soutenir la croissance économique locale.

RÉPONSE À LA COVID-19

Réponse à la COVID-19 : 13 400 personnes touchées par des interventions d’art social avec mascottes dans des établissements de soins de santé et des espaces publics; installation de stations mobiles de lavage des mains dans 21 lieux à haute fréquentation, bénéficiant à plus de 5 700 personnes; et participation de 46 travailleurs de la santé à une exposition de photos sur l’importance du lavage régulier des mains à l’eau et au savon, de la distance physique, de l’utilisation du masque et d’autres comportements clés en matière d’hygiène.

Des portraits pour la promotion des gestes barrières

Notre projet précédent au Burkina Faso

Url Copié